Soutien à Aung San Suu Kyi

Publié le par Hélène H

ou pourquoi je n'irai pas en Birmanie

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.



A l'occasion du réexamen le 25 mai 2007 de l'assignation à résidence d'Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et prix Sakharov du Parlement Européen en 1991, la junte militaire de Rangoon (Myanmar) l'a à nouveau privée de liberté pour un an (Le Monde, 25 mai 2007).

 

La suite ici

Publié dans Société

Commenter cet article

Prudence 28/05/2007 12:34

L'être humain est odieux. S'il en fallait une preuve supplémentaire, tu nous la donnes.