Le taï chi chuan, historique et présentation de l'enchaînement

Publié le par Hélène H

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.



Comme je l'ai dit dans mon premier article sur le taï chi chuan, cette discipline ne s'improvise pas, mais doit s'apprendre et s'exercer. A l'origine un art martial, ce combat contre un adversaire imaginaire doit être lent, souple et fluide. Une fois seulement que la technique est bien assimilée, les bienfaits de l'harmonie et de l'équilibre (le Tao) qu'apporte une pratique quotidienne se font sentir. Persévérence, rigueur, assiduité...

 

La suite ici

Publié dans J'aime

Commenter cet article

:0023:Michel 19/06/2008 07:54

Très interessant, je ne me rendais pas compte que c'était aussi compliqué

Hélène H 21/06/2008 08:53


Bienvenue Michel.
En fait ce n'est pas si compliqué quand même, mais tout est vraiment codifié, chaque position du corps, des mains, des pieds, et il faut pas mal d'entraînement pour tout mémoriser (enfin pour
moi...)


Raffa 17/06/2008 11:34

Ouba ! Tu m'étonnes que tu les retiens pas !!

Bon cela m'attire quand même un chouïa mais c'est loin, très loin de mes (seulement) 5 tibétains ;)

venezia 15/06/2008 16:51

85 postures, c'est du vrai boulot surtout si on doit aussi négocier avec un tigre, une grue, un cheval et un serpent…

Je me souviens d'un enchainement en 78 postures qui me fascinait… sauf que les cours furent stoppés en milieu d'année et je n'ai jamais su la fin de l'histoire…

Prudence 14/06/2008 21:15

Hé oui, ça fait beaucoup... Par écrit, cela peut sembler insurmontable alors qu'en pratique les enchainements se font naturellement.
N'est-ce pas, ma chère Hélène? ;-)

ApollineR 14/06/2008 20:55

Je comprends mieux pourquoi tu n'arrivais pas à tout retenir!
Bon courage pour ton apprentissage
ApollineR