Consommer ou consumer ?

Publié le par Hélène H

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.



Acheter toujours moins cher les produits de base, mais sans limite pour l'achat plaisir. Consommer à prix cassés, en rognant sur le budget alimentation. Râler sur le prix des pâtes, mais s'équiper dernier cri.

 

La suite ici

Publié dans Société

Commenter cet article

sylvianne 06/09/2009 15:19

Bonjour à tou(te)s!
Pour ce qui concerne la "mode", figurez-vous que mon budget vêtement a flambé, cette année. Simplement parce qu'enfin, on retrouve du coton, des vêtements amples, confortables, dans lesquels je me sens bien, et aux couleurs qui me plaisent! je me suis habillée depuis 10 ans avec mes fonds de garde-robe et des secondes main ;-)
Il faut qd même savoir que certains magasins font encore réaliser leurs vêtements en Europe (E5 mode en belgique, Cassis)Mais les tissus, rien n'est moins sûr, et c'est dommage!
Pour le pull, si je vous disais qu'il vient aussi de s'ouvrir une filature en Belgique! (de fibres autochtones, et "biologiques"). Pour celle qui sait tricoter ou tisser, en voilà une bonne nouvelle (même si la matière première est un peu chère, ça mérite qu'on s'y attarde)
j'ai la chance d'habiter hors ville", et du coup, en cherchant un peu, j'ai des marchés de producteurs bio pas loin, des petites fermes bio à visage familiale, une petite supérette non loin où je trouve ce que je ne trouve pas ailleurs... Bref : JE NE FAIS PAS LES COURSES LE SAMEDI P-M. Quelle horreur!
Pour ce qui est de la prise de conscience, elle est hélas, encore bien floue pour la plupart des consommateurs! Je n'arrête pas de voir des endives dans les caddies de la supérette, comme si on allait pas en manger suffisamment cet hiver :-/, des produits (inutiles) de grande marque, des plats industriels préparés, des poissons les moins chers, genre tilapia, élevé en pisciculture au Vietnam, des crevettes grises décortiquées bien loin, j'en passe et des meilleures....
Il y a encore trop loin de la coupe aux lèvres...
Espérons que cela change rapidement, car la mode actuelle est à celui qui lavera plus vert que vert :-/
Nous verrons...

Mogore 08/08/2009 19:32

Mais on n'a pas besoin de trop réfléchir et de trop hésiter avant d'acheter un pull à 15euros. Et il faut imaginer porter un pull durant dix ans, ce qui n'est pas à la mode en ce moment.

Hélène H 27/08/2009 20:06


La mode, quelle mode pour un pull ? Un bon basique sera toujours utile


venezia 16/07/2009 07:05

Je n'avais pas eu le temps de venir sur ton blog avant mon départ, -trop de boulot- mais quel plaisir de découvrir ce billet…


Je me souviens d'un livre sur la mode paru il y a longtemps (fin des années 70?), où l'auteur disait : moi je calcule le coût d'usage pour un vêtement. Je divise son prix par le nombre de fois où je l'ai mis… ce qui remet les choses à leur place;

Je reprends l'exemple du pull à 120 euros. Mettons qu'il soit porté pendant dix ans, à raison de 60 jours dans l'année (ce qui est un chiffre raisonnable) son coût d'usage sera de 120:600 (60x10) soit, 0,20€

Je suppose que le pull à 15€ a toutes les chances de ne faire qu'une saison. Si je suppose aussi qu'il sera porté tente jours, son coût d'usage sera de15:60, soit 0,25€… Et au final, il reviendra plus cher.

Le hic, c'est qu'aujourd'hui rien ne nous incite à porter un même pull pendant dix ans…

Moi, ce qui m'exaspère le plus, c'est la difficulté qu'il y a à pouvoir faire réparer les objets… 

Hélène H 18/07/2009 18:23


Merci beaucoup pour ton commentaure et l'explication du coût d'usage.

C'est encore bien pire si le pull à 15€ bouloche ou rétrécit au 1er lavage, ce qui est bien souvent le cas, et qu'il n'est donc porté que 2 ou 3 fois : 0,20€ par usage pour le pull "cher" et de
bonne qualité, contre 5€ ou plus par usage du coup de coeur à la mode pas cher...


thérèse 04/07/2009 08:55

tout à fait d'accord avec toi.Malheureusement,je crains que "Home" n'ait été regardé que par des convaincus comme nous
ps. j'ai beaucoup de mal à publier mes commentaires sur ton blog(?)

Hélène H 06/07/2009 22:15


Sincèrement, je pense que la "cause" progresse et que ce genre de documentaire touche de plus en plus de monde, même si effectivement les convaincus sont souvent les
premiers à regarder (mais pas que, certains ne cautionnent pas le documentaire "spectacle").


Prudence 02/07/2009 19:22

Moi, c'est le butin du samedi après-midi que je ne supporte mais alors PLUS DU TOUT... Et ne plus pouvoir sortir le samedi parce que tout est encombré m'énerve prodigieusement.
Consommer autrement, sûrement indispensable mais pas toujours facile à mettre en place pour toutes ces personnes prisonnières du marketing et du matraquage médiatique.

Hélène H 02/07/2009 22:40


Ne plus supporter le butin du samedi après-midi. A qui le dis-tu...