Une histoire de poivrons

Publié le par Hélène H

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.

 

 

Rouge, jaune, vert ou même noir, le poivron nous en fait voir de toutes les couleurs. On n'en voit toutefois plus guère à cette saison, sauf dans le sud bien sûr !

... et moi ce que je préfère, c'est le ktipiti, une délicieuse recette* grecque à base de yaourt et de poivrons rouges grillés et pelés, la version rouge du tzatziki en quelque sorte.

 

La suite ici

 



Publié dans J'aime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est noté dans ma liste de recettes à tester.
Bises
ApollineR
Répondre
P
MMhhhhhhh, du ktipiti !!!!!!!!!
Je l'adore, toute l'année, en toast, dégusté avec une petite cullère, avec de petits légumes crus...
Répondre
H

Comme on se retrouve


N
Comme ils sont beaux ces petits poivrons en forme de fleurs.....
Répondre
V
Je les mets dans du papier journal.
Répondre
H

Et ça n'absorbe pas la vapeur justement ?


P
Je trouve les noirs fascinants - c'est tellement rare cette couleur dans la nature ... et les "clochettes" mimi tout plein - mais je pense aussi qu'il doivent être plus proches du piment que du poivron doux...
L'aurait fallu les croquer effectivement ;o))
Répondre