Rouge, jaune, noir

Publié le par Hélène H

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.

 

Un titre simplissiste, mais je n'en vois pas d'autre. Je le classe toujours dans la série des tourbillons, même si les traits ont pris de l'épaisseur depuis le Papagello.

 

La suite ici

Publié dans Peinture à l'huile

Commenter cet article

zd83 10/06/2009 21:32

une main , un chien
tourbilion pourquoi ?

Hélène H 13/06/2009 18:04


Tourbillon, car beaucoup de mes toiles abstraites forment des tourbillons. Mais tu as raison, celle-ci s'éloigne de la thématique.


venezia 13/04/2009 14:21

Moi, ça m'évoque furieusement l'Espagne. Olé…

Pescalune 11/04/2009 20:07

C'eût aussi pu être "Girafe au coucher de soleil" ... joyeuses Pâques ma belle :o))

Rem 10/04/2009 16:48

Effectivement il y a du mouvement. Bon week end de Pâques Rem

annick 10/04/2009 08:04

la peinture c'est comme la cuisine ça se goûte, ça ne s'explique pas.
Le rôle du peintre c'est de projeter ce qu'il voit.