Mes mesures de prévention contre la grippe

Publié le par Hélène H

Cet article a déménagé sur mon nouveau blog.
Pensez à mettre à jours vos abonnements, favoris, liens depuis vos sites, etc.

Vous pouvez retrouver l'article ici.



L'OMS a annoncé le 29 avril le passage du niveau d'alerte pandémique au niveau 5 (sur une échelle de 6), ce qui correspond à une pandémie imminente et inévitable, alors que je partais à New York le 2 mai. Même si je n'étais pas spécialement stressée malgré la panique médiatique (ma crainte principale était qu'ils annulent mon vol de départ !), j'avais quand même l'intention de bien profiter de ma semaine de vacances et de revenir en pleine forme, sans virus A-H1N1.

La suite ici

Commenter cet article

Caradjine 26/05/2009 20:53

C'est gentillet mais bon, effectivement ça n'a strictement aucun caractère médical ni scientifique. Quand bien même les huiles essentielles auraient des propriétés antivirales, ce qui reste à démontrer. Il n'existe pas d'antivirus universel ! Chaque virus a ses propres caractéristiques et nécessite des défenses appropriées. Si ça sent bon et que ça fait plaisir, pourquoi pas.

Soit dit en passant, les huiles essentielles peuvent aussi déclencher des réactions allergiques.

La meilleure protection contre la contagion est, en l'absence de vaccin, de porter des masques adaptés et de les renouveler toutes les huit heures.

Hélène H 27/05/2009 08:36


Le but n'est certainement pas de sentir bon ou de faire plaisir. D'ailleurs, le mélange que j'ai utilisé n'a pas une odeur spécialement
agréable.

Les propriétés des huiles essentielles ont bel et bien été démontrées scientifiquement (par des médecins, des pharmaciens, des biologistes, des biochimistes...) et elles offrent aujourd'hui une
véritable alternative aux médicaments chimiques contre lesquels il y a de plus en plus de résistances. Des familles de molécules qu'elles contiennent ont montré une activité antivirale
(notamment les monoterpénols et monoterpénals) et de nombreuses pathologies virales sévères présentent des améliorations importantes avec leur utilisation. La plupart des
médicaments a par ailleurs été conçue en combinant des molécules extraites des plantes (le principe actif du fameux Tamiflu® est même extrait de la badiane !) et à l'heure actuelle 50% des
médicaments sont issus des plantes. Bref, nier l'efficacité des huiles essentielles est un non sens
médical et scientifique.

Oui, il y a des risques d'allergie, en raison notamment de la concentration des actifs qu'elles contiennent, et c'est pour ça, au delà de leur efficacité remarquable, qu'il faut utiliser les huiles
essentielles avec prudence et parcimonie car elles sont potentiellement toxiques, comme tout médicament.


poesie 25/05/2009 07:52

Ma meilleure amie est hôtesse de l'air sur les vols du Mexique ! je lui ai donné un flacon de ravensare et lui ai conseillé d'en frotter matin et soir 6 gouttes sur la paume de ses pieds. Pour l'instant, elle est en pleine forme.

Missand 24/05/2009 21:41

Merci des tuyaux Hélène !